La Super Ligue se déballonne, le foot européen reprend son souffle

 

La Super Ligue s'est dégonflée: le renoncement des clubs anglais, puis de l'Atlético, suivi du constat d'échec des trois équipes italiennes, a précipité la déroute de cette compétition dissidente

mercredi, après seulement 48 heures d'existence, même si son patron Florentino Perez assure qu'elle reste en "stand-by". Par un retournement de situation aussi tonitruant que son irruption lundi dans le paysage, ce tournoi privé et quasi fermé, imaginé par de grands clubs pour supplanter l'historique Ligue des champions de l'UEFA, a perdu dix des douze sécessionnistes, deux jours après son lancement ! Pourtant, Florentino Perez, le président du Real Madrid et de la "Super League", a refusé de signer l'arrêt de mort : "Le projet est en stand-by. La société (de la "Super League") existe toujours", a maintenu le dirigeant madrilène dans la nuit de mercredi à jeudi sur la radio espagnole Cadena Ser. Mercredi matin, l'Atlético Madrid, premier club espagnol démissionnaire, a emboîté le pas des clubs anglais.

C'est ensuite l'Inter Milan qui a donné le signal du retrait de tous les clubs italiens. Il ne reste donc plus que le Real Madrid et le FC Barcelone à ne pas avoir renoncé publiquement ! C'est dire si l'ambitieuse tentative de sécession a viré au fiasco.

La Juventus, présidée par Andrea Agnelli, l'un des principaux instigateurs du projet avec Florentino Pérez, a reconnu que la Super Ligue avait désormais "peu de chances" de voir le jour en l'état. Il est "admirable de reconnaître une erreur, et ces clubs ont fait une grosse erreur", a souligné mercredi Aleksander Ceferin, le patron de l'UEFA qui avait multiplié les menaces envers les sécessionnistes depuis 48 heures et notamment contre Agnelli, son ancien ami. - Mea culpa - "Mais ils sont de retour au bercail maintenant, et je sais qu'ils ont beaucoup à offrir non seulement à nos compétitions, mais aussi à l'ensemble du football européen", a-t-il insisté dans un communiqué, se disant prêt à "aller de l'avant" et à "rebâtir l'unité". Une main tendue vers ces riches clubs dissidents, dont la vision mercantile a été rattrapée en quelques heures par le monumental tollé des supporters, des gouvernements, des instances et des plus grands joueurs du ballon rond. L'UEFA va également pouvoir compter sur des partenaires de confiance, avec la nomination mercredi du patron du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, à la présidence de l'Association européenne des clubs (ECA), succédant à Andrea Agnelli (Juventus Turin) démissionnaire. Le patron du PSG, déjà reconduit mardi comme représentant de l'ECA au comité exécutif de l'UEFA, était l'un des seuls patrons de clubs parmi les plus riches d'Europe à ne pas avoir fait partie du projet de Super Ligue.

Dos au mur, les promoteurs de la Super Ligue ont publié un communiqué s'apparentant à une mise en pause de leur projet, en plein milieu de la nuit en Europe, en annonçant qu'ils allaient "reconsidérer les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet". Les clubs italiens ont néanmoins continué à défendre l'initiative, à l'image de la Juventus qui s'est dite "convaincue du bien-fondé des hypothèses sportives, commerciales et juridiques" du projet. L'action de la Juve s'est malgré tout effondrée de 13,70% mercredi à la Bourse de Milan. L'entraîneur de l'Inter Milan Antonio Conte, tout en soutenant la "méritocratie", a par ailleurs incité l'UEFA à "réfléchir" à une meilleure distribution des recettes du football, jugeant que les clubs n'étaient pas assez "récompensés". Le dénouement de cette crise a été salué notamment par le Premier ministre britannique, très en pointe sur le sujet.

"C'est la bonne issue pour les fans de football, les clubs et les communautés à travers le pays", a tweeté Boris Johnson. L'heure du mea culpa a commencé pour ces dissidents repentis. Le propriétaire américain de Liverpool John Henry a ainsi publié une vidéo d'excuses, se disant "seul responsable" de la situation, tandis que son compatriote Joel Glazer, co-propriétaire de Manchester United et vice-président de l'éphémère Super Ligue, a reconnu avoir eu "tort". - Divisions - Dans la nuit, Arsenal avait aussi reconnu une "erreur" sur Twitter. Et les joueurs de l'Atlético ont affiché leur "satisfaction" à propos du renoncement de leur club.

En attendant de savoir ce qu'il adviendra des derniers représentants de cette Super Ligue, Real Madrid et FC Barcelone, cet épisode rocambolesque place le foot européen face aux immenses divisions qui le traversent, entre riches clubs avides de bénéfices et nécessaire maintien d'une forme d'équité et d'incertitude sportives. Les dissidents seront-ils punis pour avoir envisagé une telle révolution ? La réforme de la Ligue des champions à l'horizon 2024, adoptée lundi, sera-t-elle maintenue alors qu'elle ne semblait pas les satisfaire suffisamment, tout en étant critiquée par certains supporters comme étant peu lisible ? AFP


Entreprise

Soleil et internet haut débit: le télétravail donne des ailes…

Fév 10,2021

  Tirant parti de "l'aubaine" offerte par le télétravail, c'est sous...

Hits:1366 Entreprise

Les restaurants qui restent ouverts seront privés du fonds de…

Fév 01,2021

Les restaurants clandestins qui enfreignent les règles en servant des...

Hits:1526 Entreprise

Google va rémunérer une partie de la presse française au…

Jan 21,2021

Google a signé un accord cadre ouvrant la voie à...

Hits:1470 Entreprise

Vendée Globe: Isabelle Joschke, un risotto en route vers le…

Déc 23,2020

Seule dans les zones les plus retirées et les plus...

Hits:1704 Entreprise

Droits TV de la L1: Mediapro sorti, la balle dans…

Déc 22,2020

La page Mediapro est tournée: la justice a validé mardi...

Hits:1690 Entreprise

Cosmétiques: encore trop de substances indésirables, estime 60 millions de…

Déc 10,2020

Les fabricants de produits cosmétiques doivent encore faire des efforts...

Hits:1735 Entreprise

La planète toujours vers un réchauffement de 3°C, malgré la…

Déc 09,2020

La baisse des émissions de gaz à effet de serre...

Hits:1712 Entreprise

Droits TV: la Ligue de foot a mis en demeure…

Oct 15,2020

La Ligue de football professionnel (LFP) a "mis en demeure...

Hits:2138 Entreprise

Covid-19: nouvelles restrictions en vue, marée à l'horizon pour les…

Oct 08,2020

Après Aix-Marseille et Paris, la menace de nouvelles restrictions sanitaires...

Hits:2214 Entreprise

Musiques actuelles: la synchro, un petit air d'eldorado

Jui 28,2020

La synchro? C'est la bande son d'une publicité, d'un film...

Hits:2878 Entreprise

Réouverture de la Tour Eiffel après plus de trois mois…

Jui 25,2020

"J'ai les larmes aux yeux, mais c'est de la joie...

Hits:2800 Entreprise

"On ira tous au paradis": le parolier et scénariste Jean-Loup…

Mai 25,2020

Décédé dimanche à l'âge de 81 ans, l'académicien Jean-Loup Dabadie...

Hits:2992 Entreprise

Lufthansa en passe d'être sauvée par l'Etat allemand

Mai 21,2020

La compagnie aérienne Lufthansa a confirmé jeudi être proche d'un...

Hits:3054 Entreprise

Air France-KLM encaisse les premiers effets du Covid-19 avec une…

Mai 07,2020

  Le groupe Air France-KLM a essuyé les premiers effets du...

Hits:3067 Entreprise

Sushis: mains chaudes ou pas, les Japonaises veulent leur place…

Avr 08,2020

Les femmes ont les mains chaudes, leur goût est altéré...

Hits:3239 Entreprise

JO de Tokyo-2020: Akira, un manga prémonitoire?

Mar 26,2020

  Un panneau d'affichage indique le décompte des jours avant les...

Hits:3522 Entreprise

Manu Dibango, un sax' entre l'Europe et l'Afrique

Mar 24,2020

  "Bâtisseur de ponts entre l'Occident et l'Afrique": voilà comment se...

Hits:3363 Entreprise

Irlande: législatives difficiles pour Varadkar, le Sinn Fein cherche des…

Fév 10,2020

Le parti du Premier ministre irlandais Leo Varadkar a été...

Hits:3412 Entreprise

  1. L'éducation
  2. L'histoire
  3. La vie

Actualités